STOP AMAZON / Le combat continue, une autre issue est toujours possible pour Frescaty !

Le chantier de la construction d’Amazon se poursuit à Frescaty. La société Argan est en train de construire, pour le compte du géant américain du e-commerce, un entrepôt de 186 000 m2 sur 4 niveaux. Nous donnons la parole à Charlotte Leduc, du collectif Stop Amazon Augny :

Pourquoi est-il important de boycotter Amazon de manière générale ?

L’objet de notre combat n’est pas tant d’appeler au boycott d’Amazon que d’exiger sa régulation. Les consommateurs/trices ne sont pas responsables du dumping sur les prix, pratiqué par Amazon, leur permettant d’acheter à prix cassés. Ils ne sont pas responsables des conditions de travail désastreuses que connaissent les salariés et sous-traitants de la multinationale. Évidemment, nous portons un discours favorisant les alternatives (nombreuses !) via l’éducation populaire. Nous espérons que notre combat contre la multinationale conduira effectivement au boycott naturel de l’enseigne.

Et en Moselle en particulier ?

En Moselle, nous sommes directement concernés par l’implantation d’une plateforme logistique Amazon à Augny. L’impact local est immédiat, au moins du point de vue environnemental, avec une augmentation de la pollution par le trafic routier (environ 700 allers-retours de camions par jour et 7j/7). On sait aussi que les nouvelles implantations d’Amazon visent toujours une possibilité de livraison par l’aérien. C’est envisagé pour le site d’Augny et cela aggravera la pollution locale et nationale. On sait aussi que l’argument de la création d’emplois, largement avancé par certains élus est totalement faussé. Plusieurs milliers d’emplois étaient vendus avec ce projet, aujourd’hui plutôt 800. Mais des études récentes prouvent aussi qu’1 emploi créé chez Amazon, c’est 2 emplois détruits dans le commerce local en France (4,5 aux États-Unis). Rappelons aussi que l’avenir rêvé par Jeff Bezos pour son entreprise, c’est de remplacer intégralement les salariés par des robots.

Peut-on vraiment stopper l’implantation ?

Même si l’entrepôt d’Amazon est déjà sorti de terre à Augny, le combat peut encore être gagné. Le site pourrait accueillir d’autres projets, notamment relatifs à la transition écologique, qui devient plus qu’urgente. Et même si la plateforme ouvre comme prévu en 2021, le combat continue en local et au national contre Amazon. Nous devons exiger sa régulation par le gouvernement en matières fiscale, environnementale et sociale.

Que disent les habitants de ce projet ?

Les habitants n’ont jamais été consultés démocratiquement ! Les riverains se sont opposés au projet dès qu’ils en ont eu connaissance par voie de presse, avec des dépôts de plaintes individuelles et la création d’une association, puis par leur implication dans un collectif plus large.

Le collectif Stop Amazon d’Augny a organisé un rassemblement en novembre à Metz. L’objectif : alerter les passants et habitants sur la situation et les appeler à privilégier les commerçants locaux pour les fêtes (et après…). Un mur de cartons symbolique, couvert de messages militants, s’est dressé sur la place Saint-Jacques. Des chants de Noël adressés à M. Macron et à ses amis milliardaires ont retenti. Les communistes de Moselle ont répondu présent pour soutenir cette nécessaire initiative à retrouver en vidéo dans notre article dédié.

Cet article est extrait de notre journal L’Avis en rouge n°2 de février-mars 2021, à retrouver dans son intégralité sur la page Kiosque de ce site.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s