Démocratie nouvelle contre autoritarisme

Après une année 2020 inédite de crise sanitaire, les vaccins nourrissent des espoirs importants, mais aussi des interrogations qui témoignent d’une défiance sociale. La crise et sa gestion confirment l’impasse sociale, culturelle, climatique des politiques gouvernementales. Selon l’ONG Oxfam, les 1O premières fortunes mondiales ont gagné 479 milliards d’euros à la faveur de la pandémie, alors que des centaines de millions de personnes basculaient dans la misère. L’urgence d’un autre monde est indispensable pour tous les peuples de la Terre.

La crise a montré le besoin de services publics, l’importance des garanties collectives comme la sécurité sociale, qui, bien qu’affaiblie, a joué un rôle essentiel de bouclier. Avec son plan de relance, le gouvernement poursuit sa politique néolibérale : il distribue l’aide publique sans conditions et sans contrôle aux entreprises, mais refuse de revaloriser les salaires des premiers de corvée, de créer des emplois dans les services publics. Macron est seul aux commandes, il renie les droits du Parlement, multiplie les mesures d’exception et liberticides. Cela n’est pas un hasard, il veut concentrer tous les pouvoirs pour mieux répondre aux exigences du capital. L’urgence démocratique est là !

Les travailleurs doivent gagner de nouveaux droits dans les entreprises, la République doit être refondée. Partout, la citoyenneté doit progresser. L’humanité doit s’émanciper des logiques de compétition, porteuses de dangers et de régressions sociales, pour élaborer des logiques de partage et de coopération.

Les communistes portent cet idéal et y travaillent. À l’occasion du centenaire du PCF, l’on ne peut que saluer les générations de militants et leurs engagements sans faille pour défendre les plus humbles et avancer vers un monde meilleur. Tous nos efforts et nos convictions sont mobilisés pour ouvrir une puissante ambition de transformation, rassembleuse et innovante. Avec au coeur de tout, la démocratie, la démocratie pour de vrai.

Prenez soin de vous et de vos familles, amis, collègues, de votre prochain, et bonne lecture du n°2 de l’Avis en rouge !


Vous venez de lire l’édito du n°2 du journal des communistes de Moselle, signé par Jacques Maréchal, secrétaire départemental du PCF57. Rendez-vous sur la page Kiosque pour lire la suite :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s