SMART / Éviter un désastre industriel

Le PCF 57 prend l’initiative d’une démarche unitaire qui a rassemblé toute la gauche !

Engagé dans une restructuration mondiale, Daimler, la maison mère de Mercedes-Benz et de Smart, a décidé de céder son usine mosellane Smart d’Hambach. Ce sont 1 600 emplois qui sont en jeu, sous-traitants compris. Outre leur participation aux mobilisations sociales, les communistes de Moselle se sont adressés à toutes les organisations de la gauche et écologistes pour leur proposer un travail en commun. Cette démarche a abouti à une conférence de presse commune (LFI, PG, EELV, PS, Génération.s, LRDG, et PCF) devant le site de la Smart. Les organisations ont convenu de poursuivre ce travail par une démarche commune en direction de l’État. Un rassemblement devant la préfecture est envisagé.

Les communistes sont pleinement solidaires de la mobilisation des salariés, avec le soutien de la population, pour défendre tous les emplois et l’outil de production. L’avenir de l’industrie et de l’automobile en particulier doit être libéré de la toute-puissance des logiques financières.

On fait le point avec Jean-Luc Bielitz, élu CGT au Comité social et économique du site mosellan :

« Les menaces qui pèsent sur l’avenir du site de la Smart s’inscrivent dans un contexte économique dégradé, particulièrement pour la Moselle, qui subit, depuis quelques dizaines d’années, un recul sans précédent de ses emplois industriels. Et cela, malgré des subventions publiques pour ces entreprises.

La crise du coronavirus a mis en évidence la fragilité du modèle de développement économique actuel et l’urgence de sortir des politiques néo-libérales. Les délocalisations de productions, la mise en concurrence des salariés au-delà des frontières, contribuent au rejet de la politique, de l’Europe, et favorisent la montée des idées nationalistes.

Elles contribuent également à l’appauvrissement des populations et à la régression sociale. Le maintien de notre industrie, la nécessaire relocalisation de productions, l’existence de nouvelles contraintes pour assurer l’avenir, donnent à ce site moderne d’autres possibilités. Cela suppose de travailler sur d’autres alternatives : l’électrique, le moteur à hydrogène, la production de véhicules économes en carburant, sont quelques pistes. Ces questions importantes ne peuvent dépendre des seuls actionnaires, le maintien de ce site industriel et de tous les emplois supposent, en premier lieu, une intervention forte de l’État stratège.

Les communistes ont engagé un travail unitaire avec les forces de gauche pour demander une intervention de la puissance publique (y compris la nationalisation temporaire) si cela est nécessaire, pour préserver et éviter que Daimler réalise par la vente, « une plus-value » sur le dos des salariés, des populations et des finances publiques. Mais aussi pour rechercher une solution industrielle durable.

Des discussions prolongées doivent être imposées à Daimler (au-delà du délai légal de consultation), cela est nécessaire pour ouvrir un espace de débats et de recherches de nouveaux partenaires et projets. Notre région a besoin des propositions nouvelles qui répondent aux préoccupations des salariés et de la population.

Quant à l’avenir de l’automobile et de sa filière, elle doit associer les exigences sociales et écologiques. De nouvelles coopérations sont nécessaires et de nouveaux modes de gestion associant les puissances publiques et les représentants des salariés aux décisions stratégiques également. Il faut sortir des logiques de gestion financière pour affronter les défis nouveaux.

La mobilisation des ressources au service d’un véhicule plus propre et plus économe doit s’accompagner d’une réindustrialisation et relocalisation des productions et d’une démarche qui associera des axes obligatoires comme la réduction du temps de travail (32h/semaine, retraite à 60 ans), la revalorisation des salaires, l’emploi. Ensemble, nous porterons ces exigences. »

Une réflexion au sujet de « SMART / Éviter un désastre industriel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s