ELECTIONS LEGISLATIVES / Pour une majorité de gauche à l’Assemblée Nationale: rassemblement!

Grâce à la mobilisation de millions d’électeurs, l’extrême-droite est battue. Elle ne pourra pas installer un pouvoir autoritaire, mettant en pièces nos principales conquêtes démocratiques, ainsi que les droits sociaux conquis par le peuple. Dans la clarté politique, sans illusion sur le projet d’Emmanuel Macron, nous avons clairement participé à ce résultat.

En élisant à l’Assemblée Nationale une majorité de députés de gauche rassemblés autour d’un pacte d’engagement commun, les prochaines élections législatives doivent être l’occasion d’empêcher Macron de mettre en œuvre sa politique anti-sociale.  Unis, la gauche et les écologistes peuvent ouvrir ensemble une nouvelle période de progrès et de conquêtes sociales. 

Les attentes sont fortes dans le pays, en particulier dans les milieux populaires et le monde du travail. Nous devons y répondre par une dynamique de large rassemblement regroupant toutes les forces disponibles pour battre Macron et l’extrême-droite.

L’heure est trop grave, la menace de l’extrême droite sur de nombreuses circonscriptions trop angoissante, l’arrogance dévastatrice du président de la République trop dangereuse, pour que nous ne fassions pas preuve d’une grande responsabilité.

Une possibilité existe d’envoyer une majorité de députés de gauche à l’Assemblée Nationale.  Les communistes de Moselle sont disponibles pour travailler à la construction de candidatures communes à gauche sur l’ensemble des neuf circonscriptions de Moselle.

La diversité de la gauche est une réalité et aussi un élément de sa force. Le haut niveau d’abstention montre l’existence d’attentes fortes, qui ne se reconnaissent pas dans le jeu politique actuel. 

Rassemblons-nous en respectant, bien sûr, le rapport de force issus de la présidentielle, mais aussi en tenant compte des ancrages locaux et des différentes sensibilités à gauche.

En faisant de nos différences une richesse, toute la gauche peut non seulement retrouver les 11 millions d’électeurs et électrices du 10 avril, mais elle peut aussi mobiliser nombre d’abstentionnistes.

Créons en Moselle et en France les conditions d’un accord unitaire. Nous, communistes, sommes déterminés à tout faire pour y aboutir et apporter notre contribution avec notre programme, « La France des Jours heureux », que nous avons défendu durant la campagne, en respectant le programme arrivé en tête au premier tour. 

Pour ouvrir un nouveau chemin, pour faire gagner la gauche, les communistes de Moselle sont disponibles. La manifestation du 1er mai à Metz est un premier rendez-vous pour faire entendre le refus de la politique anti sociale et porter ensemble nos exigences.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s