LES COMMUNISTES DE MOSELLE AUX CÔTÉS DU PEUPLE KURDE

Une rencontre a lieu à Metz le 10 février 2016 entre une délégation du Parti démocratique des peuples (HDP) et du PCF57. La délégation Kurde a donné des informations récentes sur la violence et la terreur que fait régner l’État turc dans ces régions et les massacres qui frappent la population civile. Les communistes mosellans veulent intensifier leur action de solidarité et jouer un rôle plus efficace dans la nécessaire information de la population française.

La délégation du PCF était conduite par Jacques Maréchal, secrétaire départemental, Jean Marie Drobiz et Sébastien Hesse, membres du conseil départemental. La délégation kurde était notamment composée de Muharrem Erbey, vice-président du Parti démocratique des régions (DHP) et Burcu Özkan, députée du HDP.Elle a rappelé les objectifs politiques du HDP.

L’État Turc se livre, sous les yeux du monde entier, à un massacre systématique, des milliers de civils ont été sujets à des bombardements et aux exécutions sommaires dans les rues, dont de nombreux jeunes, femmes et enfants. Pendant plusieurs jours, les forces étatiques ont bombardé deux immeubles à Cizre (Kurdistan turc) où étaient réfugiés des civils blessés. Au cours de la nuit dernière, ils ont exécuté plus de 60 civils en utilisant des armes chimiques.

Pour le PCF57, Jacques Maréchal a exprimé sa pleine solidarité des communistes de Moselle au peuple kurde et à tous les démocrates turcs qui s’opposent au régime autoritaire d’Erdogan.

Pour répondre à l’objectif d’intensifier notre action de solidarité, nous entendons créer une antenne régionale de l’association France-Kurdistan. L’association France-Kurdistan a pour objectif d’informer l’opinion publique française sur la situation du peuple Kurde et de faire grandir la solidarité et l’exigence de paix.

France-Kurdistan s’adresse à toutes et tous, dans la diversité des approches et des sensibilités, pour soutenir les Kurdes syriens et irakiens qui combattent en première ligne l’organisation terroriste « Daesh » et les civils en Turquie qui affrontent la dictature et la guerre « totale » menée par Erdogan depuis plusieurs mois.

Les deux délégations se sont félicitées de la qualité des échanges et ont convenu de rester en contact étroit. Cette rencontre a été précédée d’une réunion de travail avec des associations Kurdes de Moselle. Sébastien Hesse, membre du conseil départemental pilote ces activités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s